Francesco Tristano en concert electro-classique à l’Avant Seine

Vendredi dernier, j’ai assisté à un nouveau concert electro-classique de Francesco Tristano, pianiste pour les projets Versus 1.0 puis 2.0, cofondateur du groupe Aufgang et d’une manière générale l’un des principaux représentants du genre.

Le contexte

Lorsque j’ai appris quelques heures seulement avant qu’il se produirait dans une salle de la banlieue parisienne dont je n’avais jamais entendu parler, je suis resté dubitatif. Mais la durée du concert (deux heures) et le site Internet de la salle insistant sur la cohabitation des deux genres m’ont finalement convaincus.

Je n’aurais pas hésité une seule seconde si j’avais pu lire ces extraits du livret (voir ci-dessous), qui décrit on ne peut mieux le concept du concert :

« Francesco Tristano s’attache à démontrer que musique baroque et sonorités électroniques peuvent être complémentaires. Il associe les périodes et les styles avec audace, quand il ne les fait pas délibérément entrer en collision. »

Continuer la lecture

Aufgang : du classico-electro à deux pianos et une batterie

Élément déclencheur du label InFiné 1, Francesco Tristano fut naturellement le protagoniste de l’« InFiné Week ». Au lendemain des deux représentations de « Versus 2.0 », le pianiste classico-electro est de nouveau remonté sur scène, cette fois pour un concert plus traditionnel avec son groupe « Aufgang ».

Aufgang en novembre 2009 au Café de la Danse
Crédit : Aurélien Michaud

Continuer la lecture

Versus 2.0 : quand la techno et le classique se rencontrent pour un live immersif

« Versus 2.0 » est comme son nom l’indique la deuxième version d’un premier concert 1 confrontant musique classique et électronique dans un « live immersif ».

Crédit : Gigs Blog @ Southbankcentre.co.uk

La musique électronique et la musique classique s’étaient rencontrées une première fois en octobre 2008 à la Cité de la musique pour « Versus » premier du nom. L’orchestre symphonique Les Siècles, le pianiste Francesco Tristano, figure de proue du label InFiné, et les précurseurs de la techno Moritz Von Oswald et Carl Craig y avaient revisité les compositions de ce dernier.

Ce concert reste aujourd’hui encore l’une des, sinon la meilleure expérience musicale de ma vie, à laquelle cette nouvelle version avait donc ce jeudi 14 avril 2011 la lourde mission de succéder.

Continuer la lecture

  1. Carl Craig versus Les Siècles, le 18 octobre 2008 à la Cité de la musique.